Les tapis sont des accessoires décoratifs incontournables dans le salon. Or, il arrive qu’à un certain moment donné, on doit les stocker pour de nombreuses raisons comme le déménagement. Avant de procéder au stockage de votre tapis, certaines précautions sont à prendre en compte afin de ne pas nuire à la qualité du produit. Suivez le guide.

Choisir le lieu de rangement du tapis

Avant même de répondre à la question, comment stocker correctement un tapis ? Le premier réflexe consiste à déterminer le parfait endroit pour le ranger. En effet, les tapis fabriqués en matière naturelle comme la laine demandent une certaine condition de stockage à cause de leur fragilité. Dans cette optique, il faudra trouver un endroit sec pour éviter que le produit soit mouillé. En procédant ainsi, il est également plus facile de réduire les risques de moisissures. Les caves dont l’atmosphère est trop humide ne sont donc pas recommandées.

Par ailleurs, le tapis a besoin d’un lieu de stockage qui soit à l’abri des parasites, des insectes nuisibles, voire des petits rongeurs qui n’hésiteront pas à ronger le produit. Il est aussi déconseillé de choisir le grenier pour ranger un tapis, sauf s’il est correctement aménagé.

Pour une conservation optimale, il est nécessaire d’utiliser des produits de rangement appropriés. Parmi ces derniers, il est possible d’opter pour un garde-meuble ou encore un box. En effet, ces accessoires sont spécialement conçus et aménagés pour recevoir et stocker convenablement tous types d’objets. Les tapis en font partie. Mais quelle que soit l’option adoptée, quelques précautions sont à prendre en considération pour optimiser le stockage d’un tapis

tapis design

tapis design

Respecter les règles de conservation des tapis

Certains conseils sont nécessaires pour stocker au mieux un tapis moderne. La première étape consiste à l’enrouler convenablement autour d’un rouleau en carton. Attention, toutefois à vérifier que la partie décorée est à l’intérieur pour éviter d’abîmer le tapis. En procédant ainsi, le produit sera protégé au mieux de la lumière du soleil, ce qui est souvent le principal élément qui nuit à la qualité du tapis. Le rouleau en carton a également une autre fonction, c’est de placer le tapis pour éviter les plis pendant son stockage. Ensuite, il est indispensable d’attacher des liens autour du tapis récemment enroulé afin d’éviter le déroulement.

Par ailleurs, il est à noter que tapis et parasites ne font pas bon ménage. Les insectes et les rongeurs sont également susceptibles de s’attaquer aux tapis, notamment s’ils sont conçus en matériaux naturels. Afin d’empêcher que ces nuisibles détruisent le tapis, il est conseillé d’utiliser des boules de naphtaline dans le tapis. Cette étape doit se faire avant d’emballer ce dernier dans un sac en plastique hermétique. Pour une démarche plus écologique, l’idéal est d’utiliser des paquets de lavande, du bois de cèdre ou encore de camphre. Après toutes ces démarches, il est temps de placer le tapis enroulé dans un box en veillant à ce qu’il soit bien allongé pour éviter d’éventuelles déformations. Une vérification de l’état du tapis est nécessaire tous les mois. Il faudra ainsi le dérouler et le dépoussiérer à l’aide d’un aspirateur.

Quelques conseils supplémentaires

Certaines mauvaises habitudes sont à éviter pour conserver correctement la qualité du tapis. Ainsi, il faut s’assurer qu’il est entièrement sec avant de l’emballer et le stocker en garde-meuble. Il est également recommandé d’éviter d’entreposer le tapis sur le sol, mais plutôt en hauteur.

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *